LES LARMES D’UN ENFANT

Sur une étoile un chérubin veillait
Sur cette terre pour y découvrir vraiment
Comment vivent nos chers enfants.
Un souffle doucement descendait
Rejoindre les joues trop blanches,
D’un garçonnet qui pleurait.

Sur une étoile un chérubin riait
Sur cette terre pour y déposer vraiment
L’amour au cœur de nos chers enfants.
Un souffle gentiment s’en allait
Rejoindre les joues trop blanches
D’un garçonnet qui pleurait

Sur une étoile un chérubin priait
Sue cette terre pour y apporter vraiment
La paix dans l’âme de nos chers enfants.
Un souffle tendrement déposait
Les larmes d’amour dans le cœur
D’un garçonnet qui pleurait.

Petit enfant la vie t’a donné,
Des secondes pour des peines
Des heures pour des joies.
Des années pour aimer.
Sèche tes larmes petit!
Car tu as beaucoup à donner.

Viens dans mes bras petit enfant
Sèche tes larmes
Laisse-toi aimer
Viens Viens Viens.

 

Irène  

Pour voir son site 

 

Retour

Retour à la page principale

 


0037145