LES OISEAUX


Magnifiques présents
Que nous offre la nature,
D’une beauté incomparable,
C’est une merveille à l’état pur !
Que j’aime observer et étudier.
Des heures durant.
Un régal pour les yeux,
Un délice véritable,
Que ne se lassent jamais
De regarder les vrais amoureux.
Quel travail de pro !
C’est de l’art en perspective.
Certains sont même
Des perles rares.
Superbes ces oiseaux
On les immortalise,
Ils en deviennent des chefs d’oeuvres
En peinture.
Aucun détail ne manque,
Du trait qui souligne
Leurs yeux de noir,
A la couleur de finition,
Rien n’est à ajouter,
Sublime perfection,
C’est plus que de la beauté,
C’est de la magnificence !
Que j’ai toujours contemplée
Dans mon existence.
Profitez comme moi
Du spectacle qui vous est offert,
La nature est un grand livre ouvert,
Que l’on feuillette avec bonheur,
Pour y trouver cet enrichissement,
Que l’on acquiert au fil des heures,
Juste en regardant et en observant.
Visitez ce musée de la beauté,
Le plus grand au monde,
Laissez-vous guider,
Et emplissez vos yeux
De ces images qui vous entourent
Et vous inondent
De leurs sublimes colorations.
Les images de L’univers.
Les oiseaux….
Du plus petits des passereaux,
Au plus grand des échassiers,
Tous sont dotés de cette adresse,
De cette agilité,
Qu’il est parfois bien
Difficile de les photographier.
Petits êtres vivants,
Parfois en état de détresse,
Ils nous donnent à nous humains,
Une belle leçon de vie et de sagesse.
Rien ne les arrête,
Rien ne les décourage !
Ils vont construire et reconstruire
Leur nid que la tempête
A détruit d’un coup de vent vilain
Ils recommencent
Et recommencent sans cesse !
La persévérance, encore une
De leurs nombreuses qualités.
De part leur petitesse,
Ils sont l’exemple d’une grande
Supériorité.
On a bien du mal d’imaginer
Qu’une petite mésange
Où qu’une petite sitelle
Qui ne pèse que quelques grammes
Puisse aux offensives de l’hiver
Résister.
Moi qui suis bien au chaud
Derrière ma baie vitrée
Je ne peux que les admirer.
Ils font preuve d’un tel courage
Que j’en ai le cœur gros !
Les voir voler chaque matin,
Sans un moment de repos,
Jusque dans mon jardin,
Pour y chercher ces quelques
Graines que je leurs donne
Au quotidien.
C’est une belle leçon de morale
En images dont j’ai tiré profit.
Qu’il pleuve, qu’il neige
Où qu’il vente,
Même transits de froid
Jamais ils ne cessent de chanter.
Mon cœur en est en émoi,
C’est leur façon de me remercier.
Les aimer, les nourrir et les protéger
N’est pas une cause vaine,
Ils me connaissent et ne sont
Plus apeurés au moindre de mes gestes
Encore un peu de patience,
Et ils seront apprivoisés,
Ça sera ma plus belle récompense.
L’ornithologie une science.
De toute beauté.

POUPIE
 

 

Retour

 

Retour à la page principale

 


0037145



 

Tous droits réservés au site © Chez Panella