LA VIE.



Depuis plus de quarante ans,
Pas une heure, pas un instant,
Mon cœur n’a oublié
Ni mon mari, ni mon foyer,
Ni mes amis, ni mes enfants.
Avec mon âme et mon esprit,
Je les ai aimés et compris ;
Que me reste-t-il maintenant ?

Ma vie a passée…passée…passée…
Comme un beau rêve inachevé.
L’amour m’est rendu, sûrement,
Par mon mari et mes enfants ;
Mais ma jeunesse est partie en fumée,
Comme la cigarette que je viens d’écraser.
Que me reste-t-il maintenant ?
Les souvenirs de tous ces ans ?

Je veux vivre " pour moi " à présent ;
Me gâter de petits riens,
Me faire plaisir de temps en temps,
Sans songer au lendemain.
Je ne demande pas trop ;
Quelques heures de rêverie,
Quelques heures de repos,
De l’amitié, quelques sorties.

Une vie calme et sereine,
Pas trop de grosses peines.
Un peu de bonne santé,
Voir mes enfants évoluer ;
Qu’ils soient heureux, épanouis,
Qu’ils profitent de la vie,
Qu’ils me parlent tendrement,
Et disent : " Je t’aime. " en m’embrassant.

Les jours de la vieillesse sont là,
Et Dieu déjà compte mes pas ;
Combien me reste-t-il de temps,
Pour profiter du présent ?
Chaque journée doit être bien remplie,
Car ce sont les dernières de ma vie.
J’aimerais vivre encore vingt ans,
Mais Dieu m’en laissera-t-il le temps ?


Terry. ( 1990 )
 


 

Retour

Retour page Principale

0037145
 

Tous droits réservés au site © Chez Panella